Imaginer un lycée, un exercice aux Beaux-Arts

Écrit par Anne-Marie-Châtelet, l’article “Imaginer un lycée, un exercice aux Beaux-Arts” est publié dans le n°44 d’In Situ. Revue des patrimoines, “Les patrimoines des lycées françaises du XIXe au XXIe siècle : de la connaissance à la valorisation” (2021).

Résumé : Quel rôle les lycées ont-ils joué dans la formation des architectes à l’École des beaux-arts ? La question peut paraître incongrue si l’on n’a pas présent à l’esprit que sa pédagogie reposait essentiellement sur l’émulation et qu’elle consistait à entraîner les élèves à concevoir des projets d’édifices. C’est en prenant régulièrement part aux concours qui leur étaient proposés que ceux-ci progressaient dans leurs études. Chaque mois, des sujets différents leur étaient soumis, de difficulté et de nature variées. Cette analyse s’interroge sur la fréquence des lycées et collèges dans ce vaste panel, du début du xixe siècle à la dissolution de l’École en 1968, une période qui est aussi celle du développement des lycées dont la création date de 1802. À plusieurs reprises, le professeur de théorie ou l’Académie d’architecture, qui avait le privilège de décider du Prix de Rome, ont opté pour un établissement d’enseignement secondaire et ce fut généralement à un moment marquant de l’évolution de ces édifices. Les critères de jugement des projets rendus oscillent entre la maîtrise des règles de composition et la connaissance de ce qui se construisait à l’époque. Ainsi, les élèves ont-ils été médaillés pour leur virtuosité graphique ou pour leur adresse à interpréter une solution éprouvée, plus rarement pour leur capacité à formuler des idées prospectives.

Lien vers l’article


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anne-Marie Chatelet (13 mai 2021). Imaginer un lycée, un exercice aux Beaux-Arts. EnsArchi. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/of8f


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search