Parution : Les associations d’élèves et d’étudiants. Entre socialisation et apprentissages (XVIe-XXe siècle)

Véronique CASTAGNET-LARS (dir.), Les Associations d’élèves et d’étudiants. Entre socialisation et apprentissages (XVIe-XXe siècle), Toulouse : Presses Universitaires du Midi, 2020, 246 p.

Avec une contribution de Guy Lambert, p. 153-171 : « Réputation scolaire, honorabilité professionnelle et défense du titre. Les associations d’anciens élèves architectes au XIXe siècle »

Recension à venir par Florence Lafourcade

Résumé : Dans une historiographie sur les élèves en plein renouvellement, l’étude des modalités de leur regroupement organisé par les
institutions éducatives et leurs membres permet de mettre en évidence un autre axe d’apprentissages favorisés par des relations fraternelles, éminemment contrôlées toutefois par les pédagogues et les responsables scolaires.
La réflexion collective s’attache à l’analyse de ces structures, à leur organisation et leur fonctionnement quotidien tel qu’il paraît pris en charge, pour une large part, par les élèves eux-mêmes. Les autorités éducatives (politiques et religieuses) de l’époque moderne se saisissent de ces associations afin de prolonger hors du temps scolaire et après l’âge scolaire, avec éventuellement une radicalisation des formes d’expression, les effets de l’éducation développée dans les collèges d’Ancien Régime, jésuites et oratoriens.
Pour d’autres autorités des XVIIe-XXe siècles, reconnaître ces associations c’est permettre aux élèves de s’initier à une vie politique, soit au sein de cette association – et la question du fonctionnement de nature démocratique est un élément à prendre en compte –, soit à l’extérieur dans la cité. Les structures réunissent alors élèves et étudiants en leur donnant une visibilité, une voix. Enfin, encourager des pairs à s’associer concourt à créer une solidarité, des réseaux professionnels ou syndicaux, voire une culture d’établissement, entre adultes.

Lien vers la page dédiée (site internet des Presses Universitaires du Midi)


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Pierre Maurer (26 septembre 2020). Parution : Les associations d’élèves et d’étudiants. Entre socialisation et apprentissages (XVIe-XXe siècle). EnsArchi. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/of7d


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search