Parution : Des carrières sous le plafond de verre. Les femmes architectes en Lettonie soviétique

Le Bourhis Eric, « Des carrières sous le plafond de verre. Les femmes architectes en Lettonie soviétique », Travail, genre et sociétés, 2020/1 (n° 43), p. 125-143. DOI : 10.3917/tgs.043.0125. URL : https://www.cairn.info/revue-travail-genre-et-societes-2020-1-page-125.htm

Recension à venir par Stéphanie Bouysse-Mesnage

Résumé : La Lettonie se distingue par la rapidité et l’ampleur de la féminisation de la profession d’architecte au cours du xxe siècle, aussi bien en Europe qu’au sein de l’Union soviétique qui l’a annexée au cours de la Seconde Guerre mondiale. Cet article se penche sur les facteurs et les limites de la féminisation de ce petit groupe professionnel après 1945. Il interroge les ressorts soviétiques et locaux de la féminisation de cette profession et les transformations internationales du métier pour mettre en valeur les décalages entre la formation et l’embauche, favorables aux femmes, et un monde du travail régi jusque dans les années 1980 par des mécanismes d’exclusion sexiste tout aussi puissants. Ces mécanismes sont interprétés comme des arrangements aux termes desquels la progression des femmes dans la profession sert à absorber les contraintes imposées au métier.

Lien vers cairn.info


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Pierre Maurer (28 avril 2020). Parution : Des carrières sous le plafond de verre. Les femmes architectes en Lettonie soviétique. EnsArchi. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/of74


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search